Comment trouver la hauteur plafond standard ?

hauteur plafond standard

Si vous envisagez de vendre votre bien, il faut qu’il remplisse quelques critères imposés par la loi afin d’être validés sur le marché immobilier. Parmi ces critères, il y a une norme à respecter par rapport à la hauteur plafond standard. Pour que la maison assure une condition de vie favorable, cette moyenne en hauteur doit être respectée. Pour en savoir plus, nous allons expliquer cette notion dans cet article.

Pourquoi mesurer la hauteur du plafond ?

Pendant la préparation des étapes de la vente immobilière, il y a plusieurs estimations à faire pour connaître les différentes mensurations comme le calcul m2 et la hauteur plafond standard. Vous vous demandez surement pourquoi a-t-on besoin de les mesurer. En effet, la loi Carrez impose ces critères pour mettre tous les biens à vendre sur une norme commune. De plus, il est important de prévoir assez d’espace de vie pour permettre aux occupants de vivre sainement. Très important, l’espace entre le plafond et le sol détermine en partie la capacité d’aération dans une maison. Il est aussi plus pratique si nous parlons de rangement des différents meubles dans la maison.

Comment mesurer la hauteur plafond ?

Pour mesurer la hauteur du sous plafond, il faut le mesurer du sol jusqu’au plafond. Dans les constructions modernes, il y a plus de possibilités d’avoir un faux plafond. Cependant, l’espace entre ce faux plafond et le plafond réel ne sera pas considéré lors de la mesure de la hauteur du sous plafond. En effet, nous ne tenons compte que de la hauteur séparant le plancher et le plafond visible.

La hauteur plafond standard

En se référant à la norme des logements neufs, la hauteur plafond standard mesure 2,50 m. Pour être qualifié de décente, c’est la hauteur idéale entre le sol et le plafond des pièces dans votre logement ou maison. En revanche, ce n’est pas tout à fait valable pour les habitations anciennes, ces dernières sont un peu différentes.

Le minimum de mesure à respecter

Puisque la hauteur des plafonds ne peut pas être homogène, il y a quand même un minimum de mesure à respecter. Pour assurer une condition de vie plus appropriée, la hauteur du sous plafond doit se mesurer au moins 1,80 m. Selon la norme imposée par la loi Carrez, la hauteur qui ne respecte pas ce seuil ne sera pas considérée comme en règle.

Qu’en est-il des plafonds avec des formes irrégulières ?

Pour les plafonds possédant une forme atypique tels que les poutres, les faux plafonds, la pièce mansardée, ils ne seront pas pris en compte dans la mesure de la surface s’ils ont moins de 1,80 m. Cette surface ne sera pas évoquée dans l’acte de vente. C’est aussi le cas pour la mezzanine et le placard.

Au cas où vous avez des questions là-dessus, vous pouvez obtenir plus d’informations avec la Néo agence Hosman, mais également sur les questions immobilières comme la différence entre compromis et promesse de vente et le mandat semi-exclusif.

Investir dans le neuf à Saint-Mandé : quels avantages ?
Trouver des offres de maisons à vendre à Brive